Reportage de la série « paysages » France 3

« Notre série PAYSAGES s’intéresse aux arbres. Qu’il soit dans la nature ou en ville et dans toutes les civilisations, l’arbre fait partie de notre quotidien. Quelle est sa place aujourd’hui ? Quel avenir ? C’est l’objet de la Biennale de l’arbre à Blois les 18 et 19 mars.

L’arbre immobile, présent au quotidien
Nous pourrions l’oublier et négliger son utilité, sa fonction première. Symbole de longévité, il est fragilisé aujourd’hui par un environnement en mutation, dans lequel il joue pourtant un rôle majeur.

L’arbre, en qualité de sujet d’étude botanique mais également d’enjeu écologique, économique et culturel, ne cesse de nous interroger sur la nature de son «altérité». En tant que sujet-objet de notre quotidien, il a accompagné l’évolution de notre civilisation. Au pluriel, au milieu de ses semblables, il devient paysage et nous confronte à leurs histoires, lente accumulation de strates ou trop rapide évolution. Devenu forêt, il devient un enjeu économique «reflétant fidèlement notre rapport au territoire».

Les différents thèmes proposés lors de la Biennale de l’arbre sont destinés à offrir une large palette de points de vue et d’approches autour de la problématique «Arbre(s)», au regard des connaissances actuelles, des enjeux environnementaux et, dans une perspective d’utilisation de la ressource, des usages possibles.

L’arbre utile, l’arbre paysan
Structurer le paysage, sans doute cela a-t-il commencé en milieu rural ou l’arbre taillé, structuré, est devenu ressources multiples. Les haies vivantes et les trognes, sont les meilleurs exemples de l’arbre paysan.

L’arbre en ville
L’arbre dans la ville permet la biodiversité et la régulation de la chaleur, de la pollution et des eaux pluviales. Pourtant utile dans la rue, il en disparait au profit des parcs.
Comme une évidence, dans ce court voyage entre arbre paysan et arbre urbain, l’arbre nous est utile et nous y sommes attaché. Comment pourrait-on imaginer un paysage sans lui ? Les enjeux écologiques et économiques de nos sociétés demandent à réfléchir à nos ressources et modes de vies. L’arbre, pourrait y tenir une place importante.

La BIENNALE de L ARBRE
A la différence des précédentes rencontres, la nouvelle édition NATURE & PAYSAGE adopte un format de Biennale qui présente l’avantage de mêler les approches thématiques et les formats. Les conférences initiales sont complétées par des expositions, des installations, des ateliers et des territoires d’expérimentation pour aboutir à une manifestation polymorphe, multisites, susceptible de fournir une grande variété d’approches du thème pour un large public. »

Avec : Bruno Marmiroli, directeur du Conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement du Loir-et-Cher. Dominique Mansion, artiste-plasticien, illustrateur botaniste et naturaliste, auteur, chargé de mission à temps partiel au Conservatoire d’espaces naturels de Loir-et-Cher. Jac Boutaud, responsable du patrimoine arboré de la ville de Tours.